Parler en public sera bientôt « le Sport National »

Ces jours-ci tout le  monde veut chanter, tout le monde veut s’exprimer, tout le monde veut apprendre à parler en publicEn 2005 la moyenne d’âge chez Toastmasters était autour45 ansAujourd’hui quand je vais dans les conférences j’ai remarqué qu’il y a de plus en plus de jeunes…. peut-être aujourd’hui la moyenne d’âge est de 35 ans. 
Le nombre  de clubs ne cesse d’augmenter.Des conférences Tedx fleurissent  dans le monde. Un projet de loi a été présenté en février à l’Assemblée Nationale pour intégrer une épreuve d’expression orale au baccalauréat Dans 10 ou 15 ans la prise de parole en public deviendra «Le sport national» 
Nos clubs Toastmasters contribue et continuera à contribuer au ce développement 
Qui dit sport dit également entraînement.

Vouloir parler en public ne garantie pas à lui seul une prestation de qualité. Parler c’est avoir quelques chose à dire, c’est oser de le dire, c’est influencer et créer un changement dans le monde aussi petit qu’il soit.Pour cela il ne suffit pas de parler faut-il encore avoir quelque chose à dire, et oser le dire. 
Beaucoup de personnes avec qui je discute me disent :  j’ai du mal à trouver le sujet, à écrire et à préparer un discours,  ou bien,  j’ai beaucoup de choses à dire et je ne sais pas par où commencer, ou encore,  j’ai peur j’ai le trac, etc… Alors quoi faire ? 
C’est bien le sujet de ce post. Voici les 3 secrets qui vont vous dévoiler les coulisses d’une bonne prise de parole en public  => 3 verbes 

  • Lire 
  • Ecrire 
  • Parler 

Lire :c’est s’instruire, Lire des livres, des journaux, des magazines, des blogs, de la presse générale , ou spécialisée. Vous trouverez un tas d’informations sur des sujets divers : l’écologie, la finance, le voyage, la culture, l’éducation, la vie des célibataires , la vie des couples….Choisissez un axe qui vous intéresse personnellement et que vous avez à  coeur d’en savoir plus,   aller ensuite dans votre lecteur en profondeur, lisez,  approfondissez, élargissez vos perspectives et augmentez vos connaissances. et notez des anecdotes, des citations, des résultas des recherches, et des exemples liés au sujet. 

Ecrire :c’est structurer sa pensée. 
Maintenant que vous êtes bien nourrit de vos lectures. Intégrez, synthétisez, prenez la quintessence de éléments notés pour bâtir votre réflexion. 
Créer un texte, écrivez un discours  vous permettant d’exprimer vos idées de manière que l’auditoire  puisse vous suivre facilement. voici un ample de structure  Une introduction Traiter 2 points ou trois maximum, thèses/antithèses et faites des suggestions. Soigner votre conclusion en rappelant  les éléments et appelez à l’action. 

Voici un exemple….l’écologie vous intéresse ? Choisissez un axe,  peut être le transport ! Dans votre introduction vous parlerez de la pollution en générale et ses conséquences à présent. Ensuite vous prenez des exemples : 1-La circulation denses en ville, les moteurs qui tournent dans les embouteillages. 2-Le transport routier ,les émissions de CO² des poids lourds.Parlez de la réalité vécue, et faites des suggestions, proposez des solutions alternatives : le transport en commun, la voiture hybride , la voiture électrique , ou même les vélos…et pour le transport routier faite la promotion de la consommation de produits locaux. 
Et pour conclure,  incitez  les gens à l’action comme par exemple, les encourager à se balader un jour dans « paris sans voiture» pour vivre la différence. C’est avec les petites  actions que l’on arrive à changer le choses 

Les petites choses n’ont l’air de rien, mais elles donnent la paix.

Georges Bernanos 1888- 1948

Parler :  Maintenant vous savez que vous avez des choses à dire et que vous avez clarifié et choisis ce que vous voulez dire, Vous aller maintenant le dire. Comme vous savez ce que vous voulez dire, vous n’allez plus chercher quoi dire, mais comment le dire ! Avec quelle beauté, avec quelle fluidité, avec clarté, avec quelle aisance….C’est la forme, vous connaissez le sujet, le texte , et ce que vous voulez dire, Alors maintenant votre objectif est de créer  la connexion avec la public, et cette connexion se fait généralement, par le regard, par la voix, par le débit de parole, par la respiration et par les pauses, aussi par la cohérence du language du corps avec ce que vous ditesQuand le public est en connexion avec vous, quand il arrive à suivre le fil conducteur que vous lui offrez, quand vos idées sont claires et bien argumentées, le public est conquis et vous êtes comblé. 
Croyez moi c’est très gratifiant.

La parole n’a pas été donnée à l’homme il l’a prise. 

Louis Aragon – Poète – Ecrivain  – Journaliste  1897 ) 1982

Conclusion

Pour prendre la parole en public, vous devez vous familiariser  ces 3 verbes LIRE ECRIRE PARLER et en faire votre trépied de stabilité. Dans ce domaine, les 3 verbes créent une synergie, ils vont très bien ensemble. Avec ce trépied vous trouverez sans doute toute la stabilité que vous espérez. Vous goûterez au plaisir de parler en public, Vous gagnerez en confiance de soi, votre estime de soi en sera rehaussé. 
Lire – Ecrire – Parler

Auteur Jean Nasr 

Le partage c'est la vie !.